Echo de Chez nous : mai/juin 2021

Ci-joint l’éditorial du n° de mai/ juin 2021 , signé du père Jean robert MINKOKO, curé de Martel

REPARTIR TOUS DE LA RÉSURRECTION DU SEIGNEUR VERS LA PENTECÔTE.

Remercions le Seigneur d’abord pour nous avoir donné cette fois ci l’occasion de faire notre entrée en carême et de partager la joie de Pâques malgré l’épidemie du covid 19, car cela nous était impossible l’année dernière .
La résurrection du christ que nous célébrons chaque année , n’est pas seulement un fait du passé .Nous célébrons chaque année la fête de l’espérance chrétienne . Pâques est la source et le fondement de l’espérance en notre propre résurrection .Dieu , nous a créés pour la vie et pour le bonheur éternel . Celui qui croit en Jésus jusqu’au bout, Dieu le ressuscitera et le fera sortir du tombeau de la mort et des ténèbres pour un monde de lumière et de paix éternelles .
Au lieu de rester là à regarder le tombeau vide ou à nous poser des questions sur la résurrection du Christ, allons plutôt annoncer la victoire du Christ sur la mort .Que la résurrection du christ change notre vie : recherchons désormais les réalités d’ en haut , recevons l’Esprit Saint qu’il nous donne le courage et la force de l’annoncer et surtout d’en être les témoins privilégiés .
C’est justement à la pentecôte que les apôtres furent remplis du saint -esprit .Cette irruption du Saint -Esprit marque le début de l’Eglise
catholique . Avec la pentecôte , les apôtres sont poussés à l’action d’aller partout dans le monde évangéliser tous les hommes en baptisant au nom du père , du FILS et du Saint -Esprit ; ainsi la pentecôte complète la trinité .
Comme , l’une des grandes fêtes de l’église , cette année , dans le contexte de l’épidemie du covid, les fidèles auront particulièrement à cœur de la célébrer .
Que dire de cette épidémie covid 19 qui nous paralyse
selon l’infectiologue DIdier Pittet " les caractéristiques de l’épidemie ont changé à cause du variant anglais qui touche davantage les adultes plus jeunes et entraîne plus de formes graves de la maladie, mais aussi avec la vaccination qui protège les plus âgés . Il précise aussi que l’épidemie se propage à une échelle régionale et que de nouvelles mesures seront nécessaires pour en venir à bout !!!!!!
Dans l’entretemps, ne baissons pas le bras. Il nous faut renforcer davantage nos mesures sanitaires . IL nous faut du courage et de la patience . Père Jean ROBERT MINKOKO