Jeudi 12 mai à 20h30 : réunion de l’Equipe Pastorale d’Animation ( E.A.P)

Vous avez dit : EAP ?
Dans le compte rendu de la réunion de janvier dernier à l’occasion du synode mondial (v. site), certainsdemandaient des éclaircissements quant aux membres des EA P et conseils paroissiaux. Voici un premier éclairage au sujet des fameuses équipes d’animation pastorale.
Une EAP est une « équipe de chrétiens qui collaborent à l’exercice de la charge pastorale du curé. Dans une paroisse, l’équipe participe étroitement à la mission de l’Eglise locale dans la fidélité aux orientations diocésaines. Elle s’efforce avec le curé, de décider, de mettre en œuvre et de coordonner les activité habituelles ou
exceptionnelles de la paroisse » (Cf. Site de la Conférence des évêques de France, cité dans la charte des paroisses du diocèse de Cahors, 2017).
Les équipes d’animation pastorales de Cressensac, Martel et Souillac se sont réunies le 31 mars dernier. A la demande de notre évêque, nous avons commencé à y réfléchir à l’avenir commun des paroisses de MartelCressensac et Souillac. Lors de cette rencontre, le père Bertrand a relu les textes qui fondent la décision de
rassembler des paroisses = une nécessité face au manque de prêtres mais aussi de laïcs engagés :
1er texte  : démarche synodale diocésaine de 2008
- responsabilités en Eglise portées par une équipe
- aider les chrétiens à changer les mentalités
- plus de collaboration entre laïcs et prêtres
2 ème texte : la charte des paroisses avec le nouveau découpage (v. revue « Eglise du Lot » n°15 p.10-11)
3 ème texte  : projet de transformation paroissiale
- revoir le découpage est une nécessité avec une visée principale= habiter le territoire
- 3 objectifs :
1. priorité à l’évangélisation
2. déterminer un pôle rayonnant
3. diversifier le modèle de ministère
La consultation pour le découpage est une conversion à la synodalité (en référence au synode mondial initié par le pape) qui doit être fraternelle, spirituelle et missionnaire.
A la rentrée, il n’y aura donc qu’une seule EAP. Prochainement, les trois conseils pastoraux et économiques se réuniront pour effectuer le même travail mais dans leurs domaines propres. De ces travaux naîtront des propositions pour favoriser cette unification progressive. Précisons que celle-ci ne devrait pas affecter la vie
paroissiale locale (messes des petits villages, etc.). Vous serez tenus informés, et parfois sollicités ponctuellement) de l’avancer de cette belle démarche synodale paroissiale. Bertrand