INSTALLATION De l’ABBE BERTRAND CORMIER, notre nouveau curé, le dimanche 29 septembre

Mieux le connaître : « présentation de Mgr Laurent CAMIADE à l’assemblée »

« L’abbé Bertrand Cormier est prêtre du diocèse de Cahors depuis 20 ans. Il a été prêtre à Cahors, curé de Gourdon, puis de Castelnau-Montratier et enfin de Labastide-Murat. Il a parallèlement été adjoint pour la pastorale au directeur diocésain de l’enseignement catholique.
Dans le diocèse, il continue d’être responsable de la pastorale liturgique et sacramentelle. Et il est connu depuis longtemps pour ses compétences en liturgie, puisqu’il a presque achevé sa maîtrise à l’Institut supérieur de liturgie de Paris. Je lui ai demandé de finir ce Master : il lui reste seulement à rédiger un mémoire, c’est-à-dire une mini-thèse d’une bonne centaine de pages, cela lui prendra un peu de temps cette année. En effet, le père Bertrand enseigne déjà depuis deux ans la liturgie à Toulouse, à l’institut de formation pastorale (IERP, dépendant de l’Institut Catholique), lequel va d’ici un an changer de statut ce qui, dorénavant, exigera des diplômes pour chaque enseignant.
L’an dernier, l’abbé Cormier a pris une année sabbatique, en insertion dans une communauté de l’Arche de Jean Vanier, avec des personnes porteuses d’un handicap mental. Cela a été une expérience décapante, nous le devinons tous.
Il n’a pas choisi de venir ensuite à Souillac, mais il a accepté avec la générosité de son cœur de prêtre, une mission qui lui est donnée dans l’Église. Il vous est envoyé pour être, avec le père Stéphane qui continue parmi vous, un témoin d’une puissante espérance, homme de Dieu parmi vous, témoin de Dieu qui ne cesse de s’approcher de nous, de Dieu qui n’est pas sourd à nos appels et à nos besoins les plus profonds.
Le père Bertrand s’intéresse beaucoup en ce moment à la théologie de la création et à ce que nous appelons dorénavant l’écologie intégrale. Puisque c’est un sujet en profonde cohérence avec les défis de la société et de l’Église, selon l’enseignement de notre pape François dans son encyclique _Laudato si’_, l’abbé Cormier travaillera sur les rapports entre liturgie et théologie de la création. Ne soyez pas étonnés s’il en laisse percer quelques
fulgurances dans ses homélies et les méditations qu’il vous partagera !
Ayant visité récemment ce beau groupement paroissial, je suis sûr que cette nouvelle page dans la mission de l’Église dans le secteur de Souillac sera une belle page, pleine de dynamisme et de joie !